Français Breton


La préhistoire
L'Armorique Romaine
Le Diocèse de Tréguier
Le Moyen-Age
Du XVe à la révolution
Depuis 1789
Histoire du Goëlo
Bibliographie
Liens Internet

Le Trégor-Goëlo aujourd'hui


LA PREHISTOIRE EN TREGOR
 


La préhistoire de la Bretagne a été connue pendant longtemps presque uniquement par ses monuments mégalithiques : dolmens, allées couvertes, menhirs qui datent du Néolithique (5000 à 2000 avant J-C).

Mais dès le Paléolithique (700000 à 10000 avant J-C) l'Armorique est déjà peuplée. Ainsi, en Trégor, datant du Paléolithique Inférieur (700000 à 250000 avant J-C), il a été retrouvé le long des côtes, à Pléneuf plus précisément, des "bifaces" (outils soigneusement retouchés sur les deux côtés) datant de 300000 avant J-C. Le silex des cordons littoraux est utilisé mais aussi des matières de remplacement : roches volcaniques de la région de Paimpol en Goelo et grès tertiaire lustré du Bois-du-Rocher à Saint-Helen. On décèle également à la même époque les traces d'une présence humaine à Plestin-les-Grèves.

Pour le Paléolithique Moyen (250000 à 40000 avant J-C), il est à noter la présence du site de Goareva à l'île de Bréhat (vers -70000). Ce site, actuellement recouvert par plus de 4 m lors des plus fortes marées, était, sans doute, une grande cabane aménagée contre un creux de la falaise.A cette époque l'outil se perfectionne (racloirs et grattoirs). Des ossements ont permis de recenser des mammouths, des rhinocéros laineux, des rennes, des grands lions, des ours... Durant le Paléolithique Supérieur (40000 à 10000 avant J-C), période de grande glaciation, l'outillage s'affine avec de petites lames et lamelles, des grattoirs mais aussi des burins inconnus aux périodes précédentes. Parmi les sites récemment explorés on peut citer celui de Plasenn-al-Lomm au nord de l'île de Bréhat.

Le Paléolithique fut une période très froide à laquelle succède le Mésolithique (10000 à 5000 avant J-C) qui voit se généraliser un réchauffement du climat et la disparition des grands fauves et des grands mammifères. Il y a alors des innovations dans la fabrication des outils, ce sont de toutes petites pièces, les microlithes : triangles, trapèzes...On trouve souvent ces tailleries de silex au dessus des falaises : à Ploumanac'h par exemple, où des microlithes datés de -8500 ont été découverts en 1966.

Le Néolithique (5000 à 2000 avant J-C), une des périodes fastes de la préhistoire armoricaine voit la naissance d'une architecture grandiose quelque 2000 ans avant les pyramides d'Egypte. Ainsi le tumulus de Barnenez (nommé "dolmen à couloir") en Plouezoc'h (Trégor finistérien) a été daté des environs de 4600 avant J-C. Cette construction mégalithique grandiose de 70 m de long pour 15 à 20 m de diamètre domine l'embouchure de la rivière de Morlaix. Cet édifice faillit disparaître sous la pioche d'un entrepreneur pour les besoins d'une route touristique en 1955. Actuellement il est propriété de l'Etat et monument historique parmi les plus visités d'Europe.

A la période récente du Néolithique, à partir de 3000 avant J-C, vont apparaître d'autres monuments funéraires : les "allées couvertes". Elles possèdent un couloir, plus large et plus haut que les "dolmens à couloir", qui communique avec une petite cellule dont les parois se couvrent de décorations diverses ; la principale représente la déesse-mère avec une ou deux paires de seins. l'entrée est latérale et parfois un menhir se trouve à l'extrémité. Elles sont nombreuses en Bretagne et notamment en Trégor : Trébeurden, Trégastel, Lanniscat par exemple, mais aussi à Crec'h Quillé en Saint-Quay-Perros.

De nouveaux types de civilisation apparaissent en Bretagne à l'Age du Bronze (2000 à 800 avant J-C) avec la découverte de cet alliage à base d'étain qu'est le bronze. Vers 2000-800 avant J-C surgissent en Bretagne de nouvelles populations très hiérarchisées qui inhument leurs morts, et principalement leurs chefs sous de grands tumulus comprenant un caveau unique (auparavant les sépultures étaient collectives). Une quarantaine de tombes importantes sont connues au long des côtes de Bretagne à partir d'un point d'origine qui semble se situer dans le nord du Trégor actuel : monuments de Pleudaniel, Ploumilliau ou Trévérec. A Ploumilliau furent trouvées des épingles en argent. Il semble que cet argent provenait de la péninsule ibérique.

Vers la fin de l'Age du Bronze (800-700 avant J-C), l'Armorique va fabriquer en série des milliers de haches creuses très riches en plomb, les "haches à douille armoricaines", peu épaisses et trop riches en plomb pour être utilisées comme haches fonctionnelles : il s'agit sans doute d'objets de troc, sorte de pré-monnaie, destinés aux échanges. On en a découvert à Morlaix, Perros-Guirrec, Prat, Plouaret en Trégor, Plouha et Pleguien en Goelo.

A cet âge de Bronze succède l'Age du Fer, durant lequel les premières traces de populations celtiques apparaissent en Armorique (courant IVe siècle avant J-C), soit à l'issue d'un déplacement massif de population soit, plus probablement, par influence culturelle sur un plus long terme et par amalgame aux populations préexistantes. A cette époque les morts sont incinérés ou inhumés, le mobilier des sépultures comporte souvent ce dont le mort était censé avoir besoin dans sa vie future (vaisselle, armes, nourriture). Les cendres des défunts incinérés sont déposées dans des vases funéraires. Réunis, ils constituent de véritables "champs d'urnes", prototypes de nos cimetières.


Le Blog de Ti ar Vro, retrouvez tous les jours l'info en temps réel de la culture bretonne en Trégor-Goëlo. Communiqués, annonces, dates de fêtes, articles... Ce blog est à vous. Vous pouvez y annoncer vos événéments ou réagir aux articles. >>>

Annuaires en ligne des associations et musiciens du Trégor-Goëlo >>>


Ti ar Vro Treger-Goueloù
Hent Jean Monnet
22140 Kawan/Cavan
Plgz : 02.96.49.80.55
Plr : 02.96.54.62.92
contact@tiarvro22.com



Recherchez sur tiarvro22.com

 

   
Création : Kenvodad Al Levrig 2007 [cornicdesign]